Retour à l'accueil
  Accueil   Contact   Soutenir l'AMPPO 


Recevez notre Newsletter


Le Site de la ville d'OYONNAX
THEMATIQUES 
 OBJETS ET METIERS

LE MUSEE AUJOURD'HUI 
 INFORMATIONS PRATIQUES

L'AMPPO 
 MIEUX NOUS CONNAÎTRE
 SOUTENIR l'AMPPO

CREDITS ET REMERCIEMENTS 
 REMERCIEMENTS
 CREDITS


 


   
English




 



Le peigne à Oyonnax...une longue histoire.

Oyonnax doit à ses seuls habitants son ascension économique. Brûlée vers 1401 par le maréchal De Vergy, elle le fut à nouveau par les comtois en  1636.

De ce fait il n'existe pas d'archives disponibles. Il existe pourtant des repères pour éclairer le cheminement de la cité.

La légende nous dit que ses habitants faisaient des peignes sous Clovis vers 639. Même si ce n'est qu'une légende il est certain, que la fabrication des peignes est très ancienne dans cette cité. L'hypothèse est soutenue par l'augmentation du nombre de ses habitants dans un environnement de nature hostile aux maigres ressources tirées d'un sol ingrat.

Il est fort probable que les moines de Saint OYEN ( Saint Claude) tout en évangélisant la région ont initié le travail du bois pour répondre aux demandes de leurs nombreux pèlerins visiteurs en peignes et objets de piété.

La charte en 1081 de Hugues 1er , archevêque de Lyon confirmant l'existence de l'église de OIONACI vient confirmer cette probabilité.

Jusqu'à cette époque, fabriquer des peignes avait été une affaire personnelle , mais la demande aidant, quelques habitants se sont probablement groupés pour améliorer leurs productions.

La déclaration des biens de communauté de l'intendant BOUCHU ( 1665-1670 ) nous dit textuellement : "la dite paroisse est peuplée d'habitants à cause des ouvriers qui travaillent à faire des peignes "-"Le principal de leur revenu consiste en leur industrie, étant presque tous faiseurs de peignes"

Quelques documents familiaux disent aussi :
Louis Giraud Bollé était "peigner" en 1626 et Pierre Giraud Bollé faiseur de peignes en 1667.

Il est donc évident : cette industrie était très ancienne.
Les statistiques du département de l'Ain  par BUSSI en 1808 notent au sujet d'OYONNAX : il existe dans cette commune beaucoup de fabriques de peignes qui occupent un grand nombre d'ouvriers .

Le buis a longtemps été leur matière première et les modèles se limitaient à "un peigne à poux" ou décrassoir et un peigne à "débroussailler" les cheveux .

Vers 1820 , on commence à employer de la corne importée , cette époque marque le départ d'une vraie industrie soulignée par l'ingéniosité des habitants à employer les matériaux de synthèse développer par l'industrie .

 Accueil   Contact   Mentions légales   Protection des données 
Retour à l'accueil